Téléchargement Chouan et espion du roi, récits de la contre-Révolution: Les Mémoires de Michelot Moulin : des guerres de Normandie aux Cent-Jours (1793-1815) (LITTERATURE & T) pdf epub

Téléchargement Chouan et espion du roi, récits de la contre-Révolution: Les Mémoires de Michelot Moulin : des guerres de Normandie aux Cent-Jours (1793-1815) (LITTERATURE & T) pdf epub

Téléchargement Chouan et espion du roi, récits de la contre-Révolution: Les Mémoires de Michelot Moulin : des guerres de Normandie aux Cent-Jours (1793-1815) (LITTERATURE & T) pdf epub

  • ISBN: B01ENP2MAI
  • Author:
  • Langues: Français
  • Évaluation: 4.6/5 (Votes: 1254)
  • Broché: 381 des pages
  • Disponibilité: En stock
  • Télécharger les formats: PDF, EPUB, KINDLE, FB2, AUDIBLE, MOBI et d'autres

Description du produit

En 1793, la Convention décrète la “levée en masse”. L’Ouest se soulève. De nombreux paysans s’équipent d’armes de fortune et commencent à organiser la résistance à ceux qu’ils appellent les “Bleus”. Parmi ces hommes qui refusent de combattre pour la République et entendent rester fidèles au roi, se trouve Michel Moulin, fils d’artisan : très vite, se révélant habile meneur d’hommes et fin connaisseur de son bocage natal, celui que ses compagnons d’armes surnomment Michelot devient l’homme de confiance de Louis de Frotté, jeune général de l’Armée catholique et royale de Normandie.
Les Mémoires de Michelot Moulin, publiés en 1893 et jamais réédités jusqu’à aujourd’hui, décrivent dans un style alerte l’organisation de la chouannerie, l’âpreté des combats et les délicates relations humaines au sein de ce monde clos. Après l’exécution de Louis de Frotté, tandis qu’il tente de réintégrer la vie civile, Moulin est arrêté et emprisonné au fort de Joux, en Franche-Comté, d’où il s’évade dans des conditions rocambolesques. Puis il parcourt l’Europe pour échapper à la police impériale et trouve refuge à Londres. Là, il découvre un autre monde, celui de l’émigration et de ses royalistes intransigeants. Et c’est à Londres que va commencer pour lui une nouvelle vie, celle d’espion au service du roi : envoyé en France pour préparer le retour des Bourbons, il livre ainsi un témoignage de première main sur les milieux interlopes des passeurs, des réseaux plus ou moins fiables, entre gendarmes, policiers et gardes-côtes.
Le récit de Michelot Moulin est original à plusieurs titres : il est rare d’avoir, sur la guerre civile qui a ensanglanté les années 1790, le témoignage d’un homme sorti du rang ; il est également peu fréquent qu’un roturier, adhérant à la cause royaliste, nous livre ses impressions, parfois amères, sur le milieu de l’émigration ; il est enfin précieux d’avoir en un même récit, sur plus de vingt ans, les différents visages de la contre-Révolution.