Filippo De Pisis PDF

André Pieyre de Mandiargues est un écrivain surréaliste français, né le 14 mars 1909 à Paris où il est mort le 13 décembre 1991. André Pieyre de Filippo De Pisis PDF naît dans une famille appartenant à la noblesse d’Empire de tradition calviniste. Son père est languedocien et cévenol, sa mère normande.


Författare: Donatella Gobbi.

Un libro-gioco che propone ai ragazzi un modo nuovo e divertente per avvicinare i grandi artisti contemporanei. Attraverso l’osservazione, il gioco, la sperimentazione dei concetti, la fantasia, i giovani lettori si avvicineranno all’affascinante percorso tra i colori di Filippo De Pisis, una delle personalità più note dell’arte del Novecento.

Il entreprend des études de lettres avant de se passionner pour l’archéologie et notamment la civilisation étrusque. Il visite l’Europe et le bassin méditerranéen avant la 2nde guerre mondiale. En 1943, il se réfugie à Monaco où il publie son premier recueil : Dans les années sordides. En 1967, année de sa consécration, sort le film La Motocyclette, adapté par Jack Cardiff d’après son roman du même nom, un road movie psychédélique avec Alain Delon et Marianne Faithfull.

En 1979, André Pieyre de Mandiargues reçoit le Grand Prix de poésie de l’Académie française. Proche de la NRF, André Pieyre de Mandiargues a laissé une correspondance importante avec Jean Paulhan et nombre d’écrivains. Dans les années sordides, Monaco, 1943. Dans les années sordides, Paris, Gallimard, coll. Hedera ou la persistance de l’amour pendant une rêverie, Monaco, Hommage, 1945. Les Incongruités monumentales, Paris, Robert Laffont, 1948.

Les Incongruités monumentales, avec 33 lithographies d’Enrico Baj, Paris, Michel Cassé, 1967. Astyanax, dessins de Bona, Paris, Le Terrain Vague, 1957. Cartolines et dédicaces, Paris, Le Terrain Vague, 1960. L’Âge de craie, suivi de Hedera, “premier cahier de poésie”, Paris, Gallimard, 1961. La Nuit l’amour, avec 15 eaux-fortes de Bernard Dufour, Paris, Chez Pierre Loeb, 1961.

Astyanax, précédé de Les Incongruités monumentales et suivi de Cartolines et dédicaces, “troisième cahier de poésie”, Paris, Gallimard, 1964. Le Point où j’en suis, suivi de Dalila exaltée et de La Nuit l’amour, “quatrième cahier de poésie”, Paris, Gallimard, 1964. Larmes de Généraux, lithographies d’Enrico Baj, Stockholm, Hermann Igell, 1965. Jacinthes, eaux-fortes d’Alexandre Bonnier, Paris, O. Ruisseau des solitudes, suivi de Jacinthes et de Chapeaugaga, “cinquième cahier de poésie”, Paris, Gallimard, 1968. Le Lièvre de la lune, avec 2 eaux-fortes d’Enrico Baj, Milan, M’Arte Edizioni, 1970.